Création de valeur en assurance non vie : comment franchir une nouvelle étape ?

BACK
Frédéric Boulanger, France
Download

Summary:
La création de valeur est à la mode dans le secteur de l’assurance depuis le milieu des années 90s. En 10 ans des progrès importants ont été réalisés. Toutefois, nous ne sommes pas encore au bout de nos efforts. Dans cet article nous nous focaliserons plus particulièrement sur l’assurance non vie qui est la branche dans laquelle il reste sans doute le plus à faire.Selon nous, l’assurance non vie a une étape importante à franchir pour que la création de valeur devienne une réalité dans les entreprises : intégrer la dynamique de l’activité dans la mesure de la performance financière et dans la prise des décisions. En effet, les approches basées sur le bénéfice économique, ou Economic Value Added©, ne prennent pas en compte le flux réel des cash-flow pour l’actionnaire et ce faisant ignorent des aspects importants de l’activité tels que le paiement des frais d’acquisition la première année ou les différences de sinistralité entre générations de contrats… A l’inverse, les modèles à base de cash-flows actualisés, Discounted Cash-Flows (DCF), donnent, en théorie et par essence, des mesures parfaites de la valeur mais, ils sont trop complexes à mettre en œuvre pour être effectivement utilisés dans le management quotidien d’une entreprise d’assurance.Dans la première partie de cette article nous faisons un diagnostic rapide de la situation et montrerons les apports et les limites des approchent basées soit sur le bénéfice économique soit sur des modèles DCF. Dans la deuxième partie nous proposons une réponse, le bénéfice économique retraité, que nous étudierons à partir de deux exemples et qui mettent en évidence la relative simplicité de leur mise en œuvre et l’importance du retraitement de la dynamique des activités dans les comptes en terme de prise de décision.
 
Date: 29 May - Time: 16:30 to 18:00 - Room: 241
Theme: 9.A. Various topics